Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2009 5 20 /11 /novembre /2009 10:07


"Un problème est une chance pour vous de donner le meilleur vous-même"

- Duke Ellington

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 18:54


Tout le monde pense à changer le monde mais personne ne pense à se changer soi-même.

Leo Tolstoy

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 18:51

Ancien chien de refuge, il se réveille et sauve une dame du feu

BOISE, Idaho – Parfois, les sauveteurs ont besoin d’être sauvés aussi.

Candace Jennings dormait sur le divan lorsqu’elle fut réveillée par son chien, Anna, et qu’elle découvrit son mobile home englouti par les flammes le jour de la Thanksgiving. Ce chien, maltraité avant d’arriver au refuge où Jennings l’a adopté, s’est mis à gémir et aboyer jusqu’à ce qu’ils furent sortis.

"J’avais un mal de tête atroce. Le living était rempli de fumée," elle expliqua au gouverneur de l’Idaho.


Mais Jennings est retournée à l’intérieur pour sauver quelques possessions

"Je suis technicienne de surface en ville," elle raconte. "J’avais les clefs de tout le monde dans mon sac à dos. Il fallait que je retourne les chercher."

Elle s’est faufilée à l’intérieur de sa maison, qui se trouve dans la Cité d’Idaho à 20 km au nord de Boise, avec Anna à ses côtés.

Mais Jennings explique qu’elle s’est retrouvée désorientée et était submergée par la fumée. Elle a essayé de sortir à nouveau mais s’est dirigée dans la mauvaise direction, vers la cuisine au lieu de la porte d’entrée.

Anna lui a montré la sortie.

"Elle m’a poussé et dirigée vers la porte," raconte Jennings.

Le toit s’est écroulé alors que Jennings, à pieds nus et en pyjamas, couru se mettre à l’abri près des arbres alors qu’il gelait dehors. Jennings a souffert de brulûres aux pieds, et ensuite de brûlures de gel. Anna et les deux autres chiens de Jennings n’ont pas été blessés.

"Anna est un héros," dit Jennings, une artiste qui vit dans la montagne depuis 1975.

Grant Hawk, propriétaire du camping, a expliqué qu’un court circuit pouvait être à l’origine du feu dans le mobile home, qui a été entièrement brûlé.

 

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 19:13



Attendez-vous à être traité par les autres de la même manière que vous les traitez

Publius Syrus

Partager cet article
Repost0
17 novembre 2009 2 17 /11 /novembre /2009 18:57

Un soir vers 11:30, une africaine américaine âgée se tenait sur le bas côté d’une autoroute de l’Alabama essayant de marcher sous une pluie battante. Sa voiture était tombée en panne et elle avait désespérément besoin d’aide.

Complètement percée, elle se décida à faire signe à la prochaine voiture qui passerait sur cette route pour lui venir en aide – chose quasi impossible durant cette période de conflit en 1960.

Un homme s’arrêta et la fit entrer dans son véhicule, il appela de l’aide et un taxi et ne quitta les lieux seulement lorsque cette femme fut installée dans le taxi. Elle avait l’air pressée de partir !
Malgré tout, elle nota le nom et l’adresse de cet homme, le remercia et partit.


Sept jours plus tard, on frappa à la porte de la maison de cet homme. A sa surprise une TV géante en couleur était livrée à sa porte. Une note, très spéciale, se trouvait attachée au téléviseur et disait: "Merci tellement de m’avoir aidée sur l’autoroute l’autre nuit. La pluie n’avait pas seulement trempé mes vêtements mais aussi mon esprit. C’est alors que vous êtes arrivé. Grâce à vous, j’ai pu rejoindre mon mari mourant juste avant qu’il ne décède. Que Dieu vous bénisse de m’avoir aidée et d’avoir fait preuve d’autant d’altruisme.
"


Leçons:

·         Offrez votre aide à toute personne dans le besoin

·         Remerciez ceux qui vous aident

·         Si vous aidez quelqu’un, quelqu’un vous aidera.


Si tout le monde agissait de cette manière, le monde serait beaucoup plus beau.

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 19:13


La différence entre une personne qui réussit et les autres n'est pas un manque de force, ni un manque de connaissance mais surtout un manque de volonté.

Vince Lombardi

Partager cet article
Repost0
16 novembre 2009 1 16 /11 /novembre /2009 18:16

La vente des livres de la librairie du cœur a commencé en 2006, en mémoire à une étudiante décédée. L’idée d’envoyer des livres à une école dans le besoin est née le jour où les étudiants de la classe de Megan, à l’école moyenne de Cedar Grove-Belgium, ont décidé de saluer sa mémoire.


Ce projet a pris forme pour honorer la mémoire de Megan, pour aider leur communauté à faire le deuil, et pour apporter une différence dans la vie des autres. Les étudiants ont beaucoup de souvenir de Megan mais le plus vif est l’amour qu’elle avait pour sa famille et l’aide qu’elle offrait à ses camarades de classe. Ils combinent cela avec son enthousiasme pour l’éducation et la lecture ainsi que pour créer la « librairie de l’amour ».


Ce projet honore les qualités spéciales de Megan. Tel qu’expliquent ses camarades de classe, Megan était, "Une fille formidable, une étudiante formidable, une amie formidable." Nous avons tous beaucoup de chance d’avoir fait partie de la vie de Megan. »


Chaque année, en février, le jour de l’anniversaire de Megan, les 5èmes années de l’école primaire de Cedar Grove-Belgium collectent des dons de nouveaux livres et les envoient à une école dans le besoin.

Les  « livres du coeur » sont vraiment un don du cœur qui permet d’inspirer les étudiants à la lecture et à l’éducation. Les étudiants gagnent l’argent nécessaire pour acheter les timbres postaux en écrivant des lettres aux commerces de leur ville. Les étudiants de 5ème année ont aussi la responsabilité d’étiqueter chaque livre avec un autocollant de la librairie du cœur.  Ils doivent aussi classer les livres par catégories et emballer les livres pour l’envoi.


Depuis le début du projet de la librairie du cœur, les étudiants ont collecté plus de 12131 livres pour des écoles dans le besoin. En 2006, 3419 livres ont été envoyés à la paroisse St. Bernard pour les aider à reconstruire leur école, détruite suite à l’ouragan Katrina qui a devasté leur communauté. En 2007, 1613 livres ont été envoyés à l’école White Mountain en Alaska, qui avait tout perdu dans un feu. En 2008, 2431 livres furent envoyés à Greensburg dans le Kansas après qu’une tornade ait tout détruit. Cette année, les étudiants ont collecté 4618 livres. Ils attendent avec impatience d’envoyer les prochains dons de livres à d’autres écoles dans le futur.


Vous pouvez aller leur faire un petit coucou sur leur site :

link


Si vous désirez leur envoyer des nouveaux livres, vous pouvez les envoyer à cette adresse :


Megan‛s Library of Love

c/o The Fifth Graders

Cedar Grove-Belgium Middle School

321 North Second Street

Cedar Grove, WI 53013

USA

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 22:13


Le bonheur n'est pas une destination, c'est un style de vie.

      
- Burton Hills
Partager cet article
Repost0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 12:51

Article du site http://www.aerodrome-gruyere.ch/hommage/Brown-Stiegler.htm


Le second lieutenant Charles L. BROWN était pilote de B-17 au sein du 379ème Bomber Group / 527ème Squadron, basé à Kimbolton en Grande Bretagne.


Nous sommes le 20 Décembre 1943. De retour d'une mission à Bremen en Allemagne son B-17 "Ye Old Pub" (42-3167) était dans un sale état, touché par la flak et quelques chasseurs. Le compas était endommagé et, déboussolé, il s'enfonçait dans le territoire ennemi en pensant faire route vers Kimbolton.

Alors qu'il venait de survoler un aérodrome allemand, l'Oberleutenant Franz STIEGLER du 6./JG 27, reçu l'ordre de sauter dans son Bf109 et d'aller descendre la forteresse volante.


Quand il fut suffisamment proche du B-17, Franz n'en cru pas ses yeux. Selon ses propres mots, il n'avait "jamais vu un avion dans un si mauvais état". La section arrière était sévèrement touchée et le mitrailleur de queue était blessé, le nez de l'appareil était fracassé et l'appareil criblé d'impacts d'obus.



Oubliant un instant son ordre de mission, Franz se mit en patrouille au côté du B-17 et posa son regard sur Charlie. BROWN se démenait pour maintenir son piège en état de vol.


Comprenant qu'ils ne savaient plus où ils allaient, Franz agita les ailes pour faire signe à Charlie de virer à 180°. Il les escorta et les guida jusqu'au dessus de la mer du Nord en face de l'Angleterre. Puis, il salua Charlie BROWN et reprit le cap du continent.


Après s'être posé Franz raconta qu'il avait descendu l'avion au-dessus de la mer et ne dit jamais la vérité à quiconque. Quant à Charlie BROWN et au reste de son équipage, ils racontèrent toute l'histoire lors du débriething, mais ils reçurent l'ordre de ne pas en parler.


Plus de 40 ans après, Charlie chercha à retrouver le pilote de la Luftwaffe qui avait sauvé son équipage. Après des années de recherches, Franz fût retrouvé. Il n'avait jamais dit un mot de cette histoire, même lors des réunions d'après guerre.


Ils se sont rencontrés aux Etats-Unis lors d'une réunion du 379ème Bomber Group, avec à leurs côtés 25 personnes qui ne doivent leur vie qu'au simple fait que Franz n'a pas ouvert le feu ce jour là.



Charlie BROWN vivait à Seattle et Franz STIEGLER s'était installé à Vancouver après la guerre. Lors de leur rencontre, ils se rendirent compte qu'ils avaient vécu pendant 50 ans à moins de 300 Km l'un de l'autre.

Depuis leurs retrouvailles les deux protagonistes ont apporté de nombreux éclairsissements sur cette histoire.


Ce 20 Décembre 1943, alors que BROWN faisait cap vers son objectif, il fut sévèrement touché par la Flak.

"Soudain," se souvient-il, "le nez du B-17, fut pulvérisé par la Flak. Puis 3 des 4 moteurs furent endommagés. Le plan horizontal gauche et l'élévateur arrachés, 90% de la gouverne de direction ainsi que le haut du plan vertical détruits.

J'ai rapidement quitté la formation pour éviter d'endommager d'autres avions dans le cas où nous aurions explosé en vol.

Les allemands nous sont rapidement tombés dessus. 8 Chasseurs par devant et 7 de plus par derrière et nous n'étions pas en position de nous défendre.

Je me suis rapidement dirigé vers l'un d'entre eux. Je n'y croyais plus... L'avion s'était engagé dans un virage serré quand je perdis connaissance. Notre système d'oxygène était tombé en rade..."


Ensuite, le B-17 chuta de 8500 à 70 m avant qu'il ne reprenne conscience. Chose incroyable, "Ye Old Pub" s'était stabilisé et volait droit vers un aérodrome Allemand.


Au même moment, Franz STIEGLER qui s'était posé pour faire le plein de munitions, rep
éra l'avion de Charlie. Il sauta dans son Bf109 pour le prendre en chasse et ajouter un score à son palmarès

Il se rapprocha par l'arrière jusqu'à quelques mètres. Voilà comment STIEGLER décrit la rencontre:

"Le B-17 était comme une passoire. Il y avait du sang partout. Je pouvais voir l'équipage qui tentait de venir en aide aux blessés. Le mitrailleur de queue était couché sur sa mitrailleuse son sang ruisselant le long du canon. A travers le trou béant du fuselage, je pouvais voir des membres d'équipage tentant de sauver un camarade dont la jambe avait été emportée. Alors, je me dis, 'comment pourrais-je faire feu' ? - Ce serait comme tirer sur un homme en parachute...'
Quand j'étais en mission en Afrique du Nord, mon commandant disait: 'tu es un pilote de chasse. Si j'entends un jour que tu as tué quelqu'un en parachute, je te tuerai à mon tour...'"


Ensuite STIEGLER vola aile contre aile avec la passoire volante, suffisamment proche pour que les deux ennemis se voient distinctement. Puis il escorta la forteresse jusqu'au dessus de la mer du Nord. Et, à la grande surprise de BROWN, il le salua avant de dégager, lui laissant la possibilité de regagner un terrain Anglais.


Sur les 10 membres d'équipage, 4 furent blessés et 1 tué. BROWN avait une balle dans l'épaule droite, mais il fallut attendre 40 ans avant qu'il ne le sache. STIEGLER qui fut descendu 17 fois, eu la chance de faire partie des 1200 pilotes de chasse allemands sur 30000 à avoir survécu à la Guerre. Pendant le conflit, il valida 28 victoires. Originaire de Regensburg (Bavière), il habite maintenant au Canada.


Des années plus tard, lorsqu'on demanda à BROWN si il lui était arrivé quelque chose d'intéressant durant la guerre, il répondit: "Un fois, un pilote de la Luftwaffe m'a salué."


Avec l'aide d'Adolf Galland et de l'association des pilotes de chasse Allemands, BROWN réussi à retrouver STIEGLER des années plus tard. Avant ce fameux 20 Décembre, Franz avait déjà descendu deux B-17. Pour le troisième, il aurait obtenu la "Ritterkreuz des Eisernen Kreuzes", médaille des pilotes de chasse allemands. Si on avait découvert qu'il avait laissé filer le B-17, il aurait été traduit en cour martiale et exécuté.

Une bien belle histoire,

traduite de l'anglais et complétée par BigRed


Charles L. BROWN a écrit ses mémoires: "The 13 Minute Gap".

Equipage du "Ye Old Pub" le 20/12/1943

Brown, Charles L 2nd Lt Pilot
Luke, Spencer G 2nd Lt Co-Pilot
Sadok, Albert (NMI) 2nd Lt Navigator
Andrews, Robert M 2nd Lt Bombardier
Pechout, Richard A S/Sgt Radio Operator/Gunner
Coulombe, Bertrand O S/Sgt Top Turret Gunner
Blackford, Samuel W Sgt Ball Turret Gunner
Jennings, Lloyd H Sgt Right Waist Gunner
Yelesanke, Alex (NMI) Sgt Left Waist Gunner
Eckenrode, Hugh S S /Sgt Tail Gunner KIA

Partager cet article
Repost0
15 novembre 2009 7 15 /11 /novembre /2009 12:35
De Lauren Wilbert  (Traduction de la version anglaise)
20 jullet, 2009



Cette photo du 8 juin nous montre Skippy, un bébé kangourou, un mois après avoir été trouvé alors qu’il avait été rejeté par sa mère. Sur cette photo, Christina Cooper, manager du Global Wildlife Center, utilise une tétine en plastique sans trou pour lui apprendre à la tenir.

 

 

 


FOLSOM -- Christina Cooper, c’est dernier temps, porte un kangourou – nommé Skippy, qui a été rejeté par sa mère dans un parc naturel de l’Est de la Louisiane.

Sur une toile en tissus, portée sur l’épaule de Cooper, se trouve une poche artificielle pour kangourou où se cache le kangourou de 6 mois.

 

C’est l’heure du repas -- Skippy doit être nourri au biberon toutes les 4 heures, bien qu’il commence à manger de l’herbe et autre plantes.

 

Les employés du centre Global Wildlife Center à Folsom ont trouvé le jeune kangourou, sur le sol le 31 mai dans une zone où vivent une quarantaine de kangourous.

 

Cooper, une des deux spécialistes du parc animalier, a patienté 90 minutes en espérant que la mère viendrait le rechercher. "C’était très difficile à regarder," raconte Cooper " mais les adultes kangourous n’étaient absolument pas intéressés de venir le reprendre." Il devait avoir 4 mois et était entièrement délaissé.

 

Bien que ces kangourous puissent atteindre plus d’1m80, ce nouveau né était de la taille d’un haricot. Sans yeux, sans oreilles, et avec seulement des débuts de membres là où ils devaient avoir des pattes. Un nouveau né se fait transporter dans la poche de sa mère. Cette « poche pour embryon » relie la bouche à une tétine.  Il ne peut même pas ouvrir sa bouche jusque l’âge d’un mois et reste, en général, attaché pendant six mois.

 

Cooper ne sais pas pourquoi ni comment Skippy s’est retrouvé en dehors de sa poche. Une femelle stressée ou chassée par un prédateur expulse, en général, le jeune kangourou, explique Cooper. Cependant, la réserve de Folsom n’abrite aucun carnivore sur sa propriété de 360 hectares.

 

Lorsque Skippy a été découvert, il ne pesait que quelques grammes. Sa tête était plus petite qu’un pouce d’humain.

 

Complètement nu au départ, une fourrure grise est ensuite apparue. Désormais, cette fourrure grise commence à laisser sa place à une fourrure rousse.

 

Cooper n’avait jamais nourri un animal sauvage auparavant et encore moins un kangourou. Elle a, en premier, appelé un ami qui travaille au Zoo de Baton Rouge, suivi d’une recherche urgente sur l’internet et une commande rapide du guide complet des soins pour macropodes  -- un nom scientifique qui se traduit par « grand pieds » -- ainsi que l’envoi d’un email à son auteur, Lynda Staker, une australienne qui sauve les kangourous.

 

"J’avais lu, précédemment, que le meilleur moyen de régulariser la température d’un animal aussi jeune était de les porter en les mettant près de votre peau, à l’intérieur de vos vêtements." Explique Cooper

Elle a donc transformé un t-shirt en poche de dernière minute et l’a porté en dessous d’un pull et une veste en ouatine. "Ce qui est vraiment insupportable en mai, en Louisiane," raconte-t-elle.

 

Aussitôt la veste sur elle, elle a conduit Skippy au zoo de Baton Rouge, où le vétérinaire du zoo a mélangé différentes poudre de lait pour le nourrir et a nettoyé le bébé.

 

Le zoo de Baton Rouge a aussi fourni le lait de remplacement pour kangourou, des petites bouteilles et des longues tétines flexibles nécessaires pour les kangourous.  Ces articles proviennent d’une entreprise australienne spécialisée dans les produits pour animaux domestiques, marsupiaux et animaux de zoo.

 

Elle a porté Skippy et cette couche de vêtements supplémentaires pendant deux jours, tout en dormant assise dans un relax. L’arrivée d’un incubateur lui a permis de revenir à un seul tshirt mais il fallait encore nourrir Skippy toutes les deux heures.

 

Après 12 jours dans l’incubateur, Skippy a vécu dans des poches spécialement conçues pour lui. Il devait rester sur son dos, avec les pieds près de la tête pour assurer un développement normal des tendons et muscles des jambes.

 

Aujourd’hui, avec un poids d’1kg500, il a fait son premier pas le 30 juin et son premier bond le 4 juillet. Dans deux ou trois mois, il aura l’âge où les kangourous sortent définitivement de la poche.

 

"Il a atteint un stage où il se développe à petits sauts." dit Cooper.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Good News Mom
  • : Good News Mom vous présente des histoires et évènements positifs venant des 4 coins du monde. Bien que les émissions de télé veulent nous convaincre du contraire, le monde est rempli de personnes et d'animaux formidables et incroyables! Ce sont leurs histoires que vous trouverez sur les pages de ce blog.
  • Contact

Profil

  • Smiling Angel
  • N'hésitez pas à me contacter si vous désirez partager des histoires formidables!
  • N'hésitez pas à me contacter si vous désirez partager des histoires formidables!

Recherche